Questions les plus fréquemment posées

L'utilisation de l'argent colloïdal est-elle récente ?

Non pas du tout ! Et s'il reste encore méconnu du grand public, il fut un temps où la solution d'argent était le remède des maux du quotidien. En effet, la consommation d'argent (sous diverses formes) à des fins thérapeutiques daterait de plusieurs millénaires. Les égyptiens l'aurait déjà utilisé en complément de miel et de lait pour guérir les plaies. Les macédoniens l'utilisaient sous forme de plaques en argent directement sur les blessures pour en accélérer la cicatrisation. Les grecs et les romains l'utilisaient des récipients en argent pour conserver l'eau et le vin. L'argent a une très longue histoire et est utilisé depuis "la nuit des temps". Au 19ème siècle il était utilisé en milieu hospitalier et servait également d'antibiotique en pharmacie. En 1938, en France, on comptait plus de 60 préparations à base d'argent en pharmacie. Les médicaments contenant de l'argent servaient d'anti-infectieux et figuraient parmi les médicaments les plus prescrits par les médecins. Avec l'apparition de la pénicilline puis, avec l'apparition du médicament tel que nous le connaissons, l'argent colloïdal a disparu des étales du pharmacien. For heureusement, aujourd'hui, et, petit à petit, son utilisation se démocratise. Les personnes l'ayant utilisé pour se soigner attestent de ses propriétés curatives et apprécient le fait qu'il s'agisse d'un remède 100% naturel.

Il y a t-il des effets secondaires à l'utilisation de l'argent colloïdal ?

Non. L'ingestion accidentelle ne présente aucun danger et, à ce jour, aucun effet secondaire n'a été rapporté. En outre, les cas de surdoses sont rarissimes car il faudrait consommer 10 fois la dose recommandée pendant plusieurs mois. Par ailleurs, en 1999 la FDA (Food and Drug Administration) a du répondre à la demande d'un consommateur qui désirait connaître les effets secondaires de l'argent colloïdal. Les laboratoires ont effectué leurs recherches et tests et lui ont renvoyé ce courrier : "Nous avons cherché les effets secondaires au sein de  nos bases de données et n'avons trouvé aucun cas correspondant à votre demande"

Et la maladie de L’Argyrisme ? Il y a t-il un risque ?

L’Argyrisme vient du grec  Argyros = argent. Il s'agit de l'effet secondaire le plus connu mais il ne concerne absolument pas ni les fabricants d'argent colloïdal sous sa forme électro-colloïdal ni le consommateur d'eau colloïdale. En effet, cette maladie, autrement nommée "maladie de la peau bleue"  est une affection provoquée par l'ingestion directe de l’élément d'argent pur. C'est à dire sous forme de poussière d'argent métal ou de composés d'argent directement. Le symptôme de l’argyrisme est la coloration de la peau qui prend une teinte bleutée. Nous le rappelons encore une fois : aucun cas d’argyrie n’a été rapporté en ce qui concerne l’argent électro-colloïdal (eau colloïdale obtenue par électrolyse).

Que signifie PPM que l'on voit inscrit sur les bouteilles d'argent colloïdal ?

PPM signifie tout simplement "partie par million". Concernant le dosage, la concentration en PPM indique les milligrammes par litre (soit 1mg par Litre). Une eau à 20 PPM signifie qu'il y a 20 particules d'argent pour 1 million de particules d'eau. Avec ce dosage, il est aussi facilement possible d'obtenir des équivalences. Exemple : Une demi dose à 20 PPM équivaudra à une dose de 10 PPM.

Notre organisme assimile t-il cet argent colloïdal ? Est-ce un élément qu'il reconnaît ?

Peu de gens le savent mais nous ingérons déjà des quantités d'argent chaque jour. En effet, l'argent est l'un des oligo-éléments naturels (avec le cuivre, fer, zinc etc) dont l'organisme a besoin pour fonctionner. On le retrouve d'ailleurs déjà dans la nature comme dans le miel par exemple, mais en infime quantité. Selon une étude menée en 2008, la consommation journalière d'argent serait d’environ 7g par personne. Ce n'est donc pas un élément nouveau pour notre organisme. Simplement, nous n'en consommons pas assez du fait de nos nouveaux modes d'alimentation. Nos sols s'étant appauvris, nos fruits et légumes contiennent beaucoup moins d'oligo-éléments qu'auparavant. Le corps a besoin d'argent pour fonctionner de manière optimal. La consommation d'argent colloïdal peut venir pallier à ce manque (cure en hiver par exemple, ou petites doses journalières etc).

Pourquoi n'utiliser que de l'eau déminéralisée (ou purifiée) ?

L'utilisation obligatoire d'eau déminéralisée dans la fabrication de l'eau colloïdale est dû à la charge des particules d'argent qui se repoussent mutuellement en restant en suspension dans cette eau "sans minéraux". Si nous utilisions de l'eau "du robinet", déjà chargée en diverses particules et éléments, ceux-ci fusionneraient avec les particules d'argent. L'eau serait alors altérée et l'effet de l'argent serait nul. L'argent est chargé positivement tandis que les minéraux naturels de l'eau sont chargés négativement.

Comment fonctionne l'argent colloïdal sur les bactéries et microbes ?

Résumons simplement : Selon "l'immunologic Research Foundation", l'argent colloïdal détruit les bactéries, les virus et autres microbes. La destruction de ces organismes s'effectuerait sous 3 formes différentes. Ces 3 manières de "tuer" la bactérie ou le microbe, mèneraient à la désactivation pure et simple de l'ADN des protéines de la bactérie. Le tout, sans aucun dommages nos tissus ou notre organisme. L'argent colloïdal interviendrait de la manière suivante :

  • Il perturbe les protéines des organismes pathogènes
  • Il désactive les enzymes de ces bactéries
  • Il inhibe la reproduction de ces bactéries (évitant aussi leur prolifération)

Outre sa consommation à des fins thérapeutiques, sert-il pour d'autres utilisations ?

Il est surtout connu pour ses propriétés bactéricides et est donc utilisé pour de multiples applications. On peut l'utiliser pour désinfecter les, les textiles, ou encore, assainir l'eau du robinet, nettoyer une brosse à dents. Certaines personnes l'utilisent même comme engrais naturel et comme traitement des végétaux.

Comment obtenez-vous, fabriquez vous, votre solution d'argent colloïdal ?

Notre solution d'argent colloïdal est obtenue par électrolyse à bas voltage (LDVC). Nos produits contiennent en fait de 85 à 90 % d'argent sous forme ionique, c'est à dire de l'argent qui est dissous dans l'eau et environ 15 à 10 % d'argent sous forme réellement colloïdale, c'est à dire en suspension dans l'eau déminéralisée. Le terme qui conviendrait le mieux pour un produit obtenu par électrolyse à bas voltage serait en fait : "argent électrocolloïdal". Nous utilisons un appareil adapté pour la fabrication de notre eau colloïdale. Cet appareil régule automatiquement le courant de façon optimale et, au fur et à mesure de la production. Cela nous permet d'avoir des particules de très petites tailles et une eau de qualité.

Comment savoir si la solution d'argent colloïdal est de qualité ?

A l'œil nu, il est facile de détecter si votre solution d'argent est de qualité. En effet, la meilleure qualité d'Argent Colloïdal obtenu par électrolyse rend une concentration incolore ou d'un jaune vraiment très très pâle quasiment imperceptible. Si la solution est colorée cela signifie que les particules d'argent sont plus grosses et par conséquent moins efficaces. Votre solution d'argent doit être incolore pour que vous puissiez attester de sa qualité.

Combien de temps peut-on conserver une solution d'argent colloïdal ?

La valeur de conservation généralement admise pour ce type de produit est d'environ 6 mois pour une bouteille déjà entamée, et de 2 ans pour une bouteille non entamée. Attention à bien suivre les méthodes de conservation pour garder une eau colloïdale de haute qualité. Gardez votre bouteille à température ambiante, dans sa bouteille d'origine (anti UV) et dans un placard, à l'abri de la lumière.