candida-argent-colloidalQu'est ce que la candidose ?

La candidose est une infection de type fongique, c'est à dire causée par un champignon. La candidose peut survenir par le biais des levures du genre Candida.

Le terme de champignon "Candida" peut toutefois désigner un large panel de symptômes et de pathologies qui ont, eux aussi, des sources de champignons levuriformes.

La candidose "classique" existe sous deux formes distinctes mais elles sont toutes deux causées par le même type de champignon, à savoir le : Candida albicans.

On le retrouve dans les symptômes des champignons cutanés et, dans les cas de "muguet blanc" fréquents chez le bébé.

Un champignon naturellement présent dans le corps

A l'état naturel, le Candida est une espèce très fréquente qui se loge au sein de la flore de l'oropharynx ou du tube digestif (on parle de flore intestinale). Ce Candida albicans est également présent - mais en très faible quantité- au sein de la flore vaginale saine (c'est à dire normalement.)

Le super-pouvoir du Candida albicans

Cette souche est extraordinaire bien que causant des maladies. En effet, le Candida albicans a cette particularité de pouvoir muter passant d'une forme de levure à une forme de moisissure et vice versa.

Grâce à cette mutation, le Candida échappe facilement à nos mécanisme de défense immunitaire. En effet, nos cellules ne "savent plus" reconnaître le mauvais hôte et ne savent pas comment se défendre, attaquant tantôt sur un terrain, tantôt sur un autre.

Le Candida est l'un des champignons les plus durs car sa capacité de survie est hors du commun. En effet, lors de cette mutation d'un état à un autre,  il subit des modifications de forme et de synthèses enzymatiques. Il peut ainsi, s'adapter "comme bon lui semble" même dans un environnement qui lui serait défavorable.

Les facteurs favorisant une candidose

Il existe plusieurs sources comme dans toute pathologie mais les facteurs les plus fréquents sont l'humidité et la chaleur, qui causent ainsi, une candidose locale.

La candidose aimera à se loger au sein des plis cutanés comme les aisselles, le fessier ou l'aine. La maladie peut aussi se développer entre les doigts de pied, le plus fréquemment les petits plis de l'orteil.

Avec la chaleur, les vêtements, l'humidité surtout lorsque la belle saison est là, le champignon se développe rapidement entraînant des symptômes locales dérangeant.

L'alimentation et la candidose

Comme toute pathologie, la candidose elle-aussi peut être favorisée par une alimentation non équilibrée ou, trop riche en sucres.

L'excès de sucre, les sucres raffinés, la consommation de sodas et de sucreries sont contre-indiqués dans les cas de candidose par exemple.

Les aliments bénéfiques par contre sont les légumes, les légumineuses, les céréales complètes et les sources "normales" de protéines : poissons, viandes etc.

Le régime spécial candidose : conseils

BANNIR LES SUCRES

Il faut immédiatement bannir les sucres raffinés non seulement pour votre santé en règle générale mais surtout si vous souffrez d'une candidose. Ainsi, supprimez de vos menus tous les aliments riches en hydrates de carbone en sucre raffiné

EVITER L'ALCOOL

Pour la santé en général et dans le cas de candidose, il est préférable de limiter la consommation d'alcool autant que possible. Dans le cas d'une candidose ou d'ailleurs, tout autre affection de la peau (psoriasis etc).

FREINER SUR LES FERMENTS

Oui également ! Il vous faudra éviter les aliments qui contiennent des levures, ou des moisissure tels que les fromages (roquefort etc.), les champignons crus et la bière. Evitez également les yaourts et la sauce soja.

LIMITER LE GLUTEN

Il faudra également mettre le frein sur la consommation de céréales riches en gluten comme le seigle, le blé, l'avoine ou le sarrasin.

Symptômes typiques de la candidose

La candidose entraîne des rougeurs, des sensations de démangeaisons, des douleurs, et parfois du prurit.

Traitement de la candidose

Bien que paraissant impressionnante, la candidose se traite assez facilement et, les foyers touchés seront traités localement par application d'un antifongique.

En ce cas, c'est tout l'intérêt de l'argent colloïdal qui, avec son action antimycosique (antifongique), viendra traiter le Candida naturellement.

Une étude prouvant l'efficacité de l'argent colloïdal dans le traitement du Candida albicans

Le "Candida albicans" est donc responsable de sa maladie dérivée, la candidose. A ce sujet une étude a été menée.

Le terme de cette étude était de pouvoir évaluer le champ d'action des nanoparticules d'argent sur les souches de "Candida albicans" et de "Candida glabrata".

L'étude porta également sur les biofilms de ces levures à savoir, d'observer comment les deux champignons établissaient leur défense vis à vis du système immunitaire.

Les résultats de cette étude ont clairement montré que les nanoparticules d'argent avaient été très efficaces contre ces 2 espèces fongiques et même en faible concentration d'argent car les testeurs et chercheurs qui avaient l'étude n'utilisaient que de la solution colloïdale concentrée au maximum à 3 PPM (contre 20 PPM au sein de notre solution Ôdal).

argent colloidalPosologie dans le traitement de la candidose

Il conviendra d'ingérer de l'argent colloidal dès les premières phases de traitement soit l'équivalent de 3ml à 5ml par jour d'argent colloidal et de :

- Dans le cas de candidose des muqueuses buccale : de faire un bain de bouche 3X par jour.

- Dans le cas de candidose de la peau : de faire des compresses à maintenir sur les zones touchées au minimum 20 minutes. 2 X jour.

- Dans le cas de candidose vaginale : de rincer les parties intimes avec la solution sans rincer après.

Note : ceci est une indication thérapeutique basée sur des témoignages et des études. L'argent colloidal est encore seulement considéré comme un traitement cosmétique par l'U.E et non, comme un traitement topique. Son action ne peut être renforcée que par des habitudes et une hygiène de vie saines ainsi qu'une alimentation équilibrée.